Changer le monde.

Un livre qui n’est pas sans rappeler les catalogues écolos des années 70 en plus sobre(straight?). 600 pages de recension (et de liens) de ce qui se fait, pour devenir un citoyen responsable au XXIe siècle.$60Can.



Météomédiaboulimie…(suite)

Ce réseau n’est pas différent dans le ton, des autres, juste que le temps y occupe le gros du …

Des tempêtes, il y en a toujours eu, alors si des écarts climatiques plus fréquents sont à prévoir…

Les alertes sont émises à partir de 15 cm, lorsqu’on en reçoit plus de 400 par hiver…

La machinerie a beau être moderne, mais déjà par beau temps Montréal bouchonne…

Les autoroutes, souvent construites dans des couloirs de poudrerie sont elles aussi bondées…

Alors, lorsqu’une chute de neige importante se produit, des abris d’urgence ouvrent de plus en plus souvent!

Pourtant, pas de catastrophe, mais beaucoup de témérité inutile et pis; une genre de mode, inoffensive, en

apparence, de jouer à l’urgence. Bien que cela pratique les services, à force de crier au loup…



Météomédiaboulimie…

Très tentant, à -26C, ce matin de vous faire pleurer des glaçons. Après le décès des trois dames, il y a eu la ruée de déneigement de toitures à travers le Québec; des centaines d’écoles fermées, des évacuations, les pénuries de pelles et, oui d’autres effondrements. 10 pieds de neige ou 1 de glace serait la norme pour les constructions; pas vu cela autour. Subsistent des constructions centenaires pas déneigées encore cet hiver. Les médiatisées étaient «récentes»; ces écrasements seraient causés par une baisse de qualité? Sinon, beaucoup plus de catastrophes auraient eu lieu. Les sages compagnies d’assurance, après avoir offert des primes au déneigement, modifieront des advenants…

En attendant,

img0126.jpg



Le Devoir et la chasse à l’arc.

Bien que j’ai souligné récemment que certaines infos du Devoir étaient douteuses. L’ensemble demeure au-dessus des compétiteurs. À preuve la ténacité avec laquelle Louis-Gilles Francoeur continue de demander un retour à une saison de chasse à l’arc sans arbalète. Pour tous les motifs cynégétiques et éthiques évoqués et pour votre persévérance, encore hier malgré vents et marées, chapeau d’archer!



Désynergie

Les Troies Dames s’en vont sous leurs liceuils,

Suivi l’annonce de la fermeture de la Buanderie du Progrès.

Mais avant le courtier en balloune anonçait une maison dans le même village!



Sublimation plus intensive…

Souhaitons que les structures tiennent le coup et que les trois dames manquant à l’appel, suite à un effondrement de toit pas loin, s’en sortent.

Il neigera encore, pour sûr, mais un peu plus de fonte serait bonne moralement.

Les collemboles sont encore trop rares. Souvent en les observant,  j’ai vu ce passage de la neige du solide au gazeux.

Les animaux aussi ont besoin d’une nouvelle saison. img0115.jpg

img0117.jpg

Et nous revoyons les fenêtres de l’autobus scolaire!



Traces toujours mon lièvre…

En trente ans, jamais vu cela ici pour la neige au sol.

img0092.jpg

Pour voir les véhicules passer, plus que le créneau de l’entrée.

img0093.jpg

Qui rétrécit! Bien sûr les autobus et camions dépassent un peu ailleurs l’horizon blanc.

img0096.jpg

On s’agenouille pour emplir la mangeoire installée à hauteur d’épaule, -25C.

En pelletant hier, Gérard m’en a rappelé une vieille grivoise:

«Quand les feuilles vont être rendues assez longues pour se torcher, on va être sauvés»

 



Neigeade, toits et toi

Des photos et textes à venir après avoir pelleter. Voir le 3 février, pour les mises en garde!



voyage à québec |
Une Delho chez les kangouro... |
Chris 974 Voyages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hey mon ami ! T'aimes ça ma...
| La Tchichoune en vadrouille...
| Loic et Julie